lundi 12 décembre 2011

RENCONTRE JOURNALISTES CULTURE DE MPT - ARTISTES "DES ARTS URBAINS" A LA PAILLADE LE 10 DEC. 2011














Ce fut la 5ème rencontre dans le centre commercial SAINT PAUL. Rencontres qui n’ont pas vraiment de nom. Je les nomme encore, à chaque fois, par les thèmes qu’elles portent.
La dominante dans les thèmes proposés reste la culture… Que l'on remarquera, rencontre après rencontre, qu'elles sont sans présélections, sans préjuger des goûts des habitants, sans leur proposer des rendez vous un peu trop sur mesure… (On risquerait de se tromper à estimer seul dans son coin la mesure)
Le seul vrai dénominateur commun est le public, tout cela lui est offert. Ou plutôt, cette culture, rencontres qui se suivent et ne se ressemblent pas, leurs sont approchées le plus prés possible. Aux habitants de s’en saisir, ou pas, mais la proposition doit rester constante !!
Cela fait quelques semaines, que je parle de cette rencontre du 10 décembre, en disant simplement qu’il y aura des journalistes de la culture et des artistes (bcp issus des quartiers) artistes peut-être en mal de reconnaissance par la presse locale. C’est un sentiment que je relève, et qui m’a inspiré cette rencontre.
Nous étions aussi là pour en discuter.
Présent aussi, l’élu à la culture. ( tour à tour, j'inviterai ces représentants culturels venant d'autres institutions) Ce n’est pas sans donner à la rencontre une dimension supplémentaire, une opportunité supplémentaire, de comprendre d’abord une identité culturelle locale, peut être pour mieux s’y greffer… dans laquelle le rap peine peut être à trouver sa place. Une opportunité aussi, je le souhaitais, de conduire un manque (manques qui ont été soulevés) vers une solution, quand des idées étaient lancées.
Je n’ai pas voulu préciser davantage les raisons qui nous réunissaient, pas sous la forme d’une trop lourde problématique pour ne pas s’y retrouver piégés. Disons que ce fut des présentations. Celles de journalistes présentés à des artistes. Des artistes à leur élu à la culture. Des journalistes présentés à des habitants. Des artistes à ce même public. …Parce qu’il s’agit surtout de cela. De la culture à donner à entendre. Parler d’art. Donner à entendre ce qu’être journaliste culturelle. Ce qu’est la vie, les espoirs d’un artiste, ses attentes, sans doute pas si différente de tout un chacun

Aucun commentaire:

Publier un commentaire