vendredi 27 mai 2011

CRITIQUE DE MON ROMAN PAR REGINE DETAMBEL


Cher Nourdine, j'ai lu votre roman, et c'est vrai que vous êtes très proche, dans le ton, dans l'aisance et la légèreté, d'un monologue de théâtre. Vous êtes probablement un homme de la parole ( et de parole, cela va sans dire !). Vous me faites penser aussi aux romanciers américains qui font des tas de petits boulots, acquièrent des tas d'expériences banales ou excentriques, dans lesquelles ils puiseront ensuite pour des textes d'une extrême originalité, des fresques énormes et baroques. Je vous souhaite tout cela, et de prendre en écharpe bien d'autres lecteurs !


Amitiés,


Régine

Aucun commentaire:

Publier un commentaire